New album

RELEASE 13th April. Distribution SOCADISC

Commander le CD:

BUY THE CD DIGIPACK on amazon.fr 

BUY THE CD DIGIPACK on Fnac.com


Digital distribution

Available on Deezer, Spotify, Itunes, Youtube…

 


Live Session in France est l’occasion pour le rockeur troubadour texan Zak Perry de confirmer son ancrage en France. L’on pourrait même dire y creuser un nouveau sillon car s’il s’agit d’un déjà onzième album pour ce vétéran de la scène indépendante américaine, c’est bel est bien le premier enregistré dans l’Hexagone et de surcroît avec un line-up américano-français !

Dans des conditions de « Live Studio », la paire texane Zak Perry (chant, guitare) et Vern Vennard (lead guitar mélodique à souhait), épaulée avec brio par la section rythmique frenchy Guillaume Maillard (basse) et Julien Mahieux (batterie), a enregistré devant un public composé de membres du French fanclub un savoureux album de 10 titres, alternant rocks énergiques et ballades d’obédience Americana.

Côté rock, l’album débute avec le single Witch (titre rugueux avec un super groove apporté par la section rythmique) et se poursuit en plage 5 avec Burden On You (un rétro-rock à la fois dynamique et rageur) avant de se conclure par Soul Gravy, (titre entrainant avec sa rythmique chaloupée) et le merveilleux I’ll Be Waiting (un titre parcouru par de superbes tensions et jouant des alternances d’ambiances). Au passage, précisons que ce dernier titre figurait déjà sur l’indispensable Broken Glass Parade de 2014 du ZAK PERRY BAND dans une orchestration légèrement différente.

Côté Americana, notre sympathique troubadour célèbre principalement l’amour et l’amitié via différentes ballades country-folk, marquées par une incroyable maitrise vocale et mélodique. D’une part, l’amour dans le doux Black Sundress Kaleidoscope Shoes aux guitares particulièrement fluides mais aussi l’amour décliné dans un charme acoustique au travers Saint Catherine. Quant à Make A Little Memory, c’est pour moi une véritable perle : une pépite pop-folk-rock qui séduit tant par sa rythmique que ses changements de tempos. Assurément un potentiel hit radiophonique ! D’autre part, cet album est l’occasion pour Zak de traduire son attachement profond à son fief nordiste et à ses habitants … fussent-ils quadrupèdes ! Ainsi Little Ponies et Preux-Au-Sart sont deux superbes hymnes à la quiétude de ces lieux, tant est si bien que si Maxime Le Forestier idolâtrait une certaine Maison Bleue californienne, l’on est en droit de penser que nombreux Américains pourraient avoir une révélation symétrique !

A l’exception déjà mentionnée et Two Dollar Kite (titre figurant sur l’album éponyme de MA DRIVER millésimé 2001, avec une ambiance Led Zeppelin circa l’intro de No Quarter), Zak délivre donc un album live-studio joliment structuré autour de 8 nouvelles compositions qui démontrent à nouveau son vaste spectre musical ainsi que ses talents de songwriter, de chanteur (quelle incroyable voix chaleureuse) et de musicien (quel superbe sens rythmique à la guitare). Par ailleurs, l’album qui bénéficie d’une admirable production sous la houlette de Stéphane Bihan (fondateur du label indépendant Yokatta Records) permet aussi d’apprécier les qualités fantastiques du soliste Vern « Barefoot » Vennard dont les solos étincelants illuminent quasiment chaque titre !

Et pour conclure, précisons que « Yokatta » est l’expression nippone qui exprime l’état de bonheur qui nous traverse après avoir vécu un événement heureux. Aussi, nul doute qu’après l’écoute de ce Live Session In France de Zak Perry & The Beautiful Things, japonisant ou pas …. Vous aurez envie de crier YOKATTA !!!

Chronique : Toff BEDEL (Crazyk Toff), rédacteur au sein du French fanclub de Zak Perry et « ambassadeur musical » du Texan.

OFFICIAL WEBSITE http://zak-perry.com/